Utiliser les restes de pain : La soupe ou rien !

Depuis que je vis seule, j’ai un énorme problème ; les restes de pain s’accumulent ! Pourtant je tente tout ce que je peux ; congeler, acheter de petites quantités, prendre des pains qui se conservent, bref, la totale. Et pourtant, le pain finit toujours par sécher ou moisir. Alors que faire pour ne pas y laisser une fortune ?

Avant, c’était facile, puisque je possédais un lapin. Il n’en avait bien sûr pas tous les jours, ça aurait été dangereux pour lui, mais avec un petit croûton à droite à gauche, du pain perdu le dimanche, l’un dans l’autre, on s’y retrouvait. Mais depuis qu’il est parti rejoindre le paradis des lapins (sûrement un champ de carottes), le pain sec s’accumule.

Et puis soyons honnêtes ; le pain perdu, le pudding, ça va bien deux minutes, mais au bout d’un moment on s’en lasse. Et je fais assez peu de panures, alors la chapelure ne part pas non plus à une vitesse folle. Ce n’est que très récemment que je me suis souvenue du délicieux potage que nous préparait ma maman, dont le goût m’intriguait beaucoup, justement parce qu’il ne ressemblait à rien. Une soupe au pain !! Voilà la solution !

Cette soupe au pain est délicieuse. Personnellement, elle m’a toujours fait penser à une crème aux champignons. C’est un velouté délicat, au goût prononcé mais point trop non plus, qui a de plus le mérite d’être économique (elle utilise le pain sec) et nourrissante. En plus, elle est parfaite pour l’hiver !

Alors plus question d’hésiter, on fonce !!


Pour 6 personnes
Temps nécessaire : 30 minutes
Coût :

Matériel :

1 grande casserole ou 1 cocotte, et son couvercle
1 verre doseur
1 balance de cuisine
1 petit bol
1 cuillère en bois
1 fourchette
1 mixeur plongeant


Ingrédients :

400 grammes de pain sec (ou de pain rassis)
2 litres d’eau (1.5 litres suffisent si vous utilisez du pain rassis)
sel, poivre
1/2 cuillère à café de muscade
1 dL de lait (j’ai utilisé du lait de chèvre, parce que c’était la seule bouteille ouverte que j’avais dans mon réfrigérateur. Mais le lait de vache convient très bien aussi !)
2 cuillères à soupe de crème fraîche
1 œuf


Préparation :

  • Pesez votre pain, et déposez-le directement dans la casserole. C’est là qu’avoir une grande casserole est important ; le pain sec est léger mais a beaucoup de volume ! Inutile également de lui enlever la croûte, ou de le casser en morceaux. La croûte donne du goût, et l’eau va se charger de le réduire en bouillie !
    Recouvrez le pain avec la quantité d’eau nécessaire. Fermez le tout avec le couvercle.
    Faites mijoter à feu doux pendant 20 minutes. Le pain sec va se gorger d’eau, et le tout doit normalement se mettre à bouillir. Hors de question de manger une soupe froide, n’est-ce pas ?

Et glou, et glou, et glou…

Une fois les 20 minutes écoulées, coupez le feu et ôtez le couvercle. Le pain a normalement triplé de volume, un peu comme une éponge !

  • Si par malheur votre pain n’a pas tout bu (ce qui me surprendrait, mais enfin on ne sait jamais), laissez mijoter encore 5 minutes pour le laisser se gorger d’eau.
    Une fois le pain bien ramolli (normalement il doit rester de l’eau dans la casserole ; si ce n’est pas le cas, rajoutez-en environ 15 centilitres), mixez le tout à l’aide du mixeur plongeant. Vous devez normalement obtenir une texture lisse et souple, comme un velouté. Si le tout est clair comme un bouillon, c’est qu’il y avait trop d’eau (ou pas assez de pain). Dans ce cas, rajoutez quelques tranches de pain, laissez mijoter à feu doux jusqu’à ce que le pain se gonfle d’eau, et recommencez l’étape du mixeur 🙂
    Votre potage est entièrement mixé ? C’est bien, il commence à prendre allure. Rajoutez alors le lait, et donnez quelques coups de cuillère pour homogénéiser le tout. Salez et poivrez selon votre goût, sans oublier d’ajouter la muscade, et remuez bien. Refermez le tout avec le couvercle, et laissez cuire pendant 5 minutes à feu doux.
    Pendant que votre soupe mijote, cassez l’œuf dans un bol, et battez-le à l’aide d’une fourchette.
    Rajoutez la crème à l’œuf battu, et mélangez les deux ingrédients. On s’en sert très vite 🙂

Une fois que votre mélange pain/lait est prêt commence l’étape la plus délicate de la préparation. Et encore, c’est une façon de parler, car elle est à la portée de tous !

  • A l’aide d’une cuillère à soupe, versez un peu de potage dans le mélange crème/œuf (5 ou 6 cuillères à soupe doivent suffire). Mélangez le tout dans le bol.

Le but de l’opération est d’empêcher l’œuf de cuire. Car c’est ce qui lui pend au nez si on le verse directement dans le potage. Vous vous retrouveriez avec des morceaux d’œuf cuit flottant dans la soupe, et honnêtement, on a vu mieux…

Rien de tel que quelques herbes sur le dessus pour une touche d’élégance !

  • Une fois que le mélange dans votre bol a une couleur proche de celle du potage (bien que normalement plus claire), c’est suffisant ! Coupez alors le feu sous votre soupe au pain, et rajoutez le mélange œuf/crème/soupe.
    Remuez jusqu’à ce que tout l’œuf soit incorporé. Votre potage est prêt !
    Versez le mélange dans la soupière ou les bols de présentation.
    Servez aussitôt !

Si, pour une raison quelconque, vous ne pouvez servir immédiatement votre soupe au pain, arrêtez-vous après avoir incorporé le lait. Au moment de passer à table, réchauffez le tout, et reprenez la recette à l’étape de l’œuf battu.

Comme vous pouvez le voir, cette recette est simplissime. Et pour moi qui rentre souvent tard, vit dans un pays assez froid, et qui me fait envahir par les restes de pain, c’est l’idéal ! Car aussi, je ne vous ai pas dit, mais ici le pain est gratuit au restaurant…mais pas l’eau, à la différence de la France. On nous apporte systématiquement une corbeille avant même le service des plats. Et comme je déteste le gâchis, et que j’ai du mal à imaginer n’importe quel restaurant digne de ce nom resservir le même pain à des tables différentes, il y en a souvent une partie qui finit dans mon sac. D’où ensuite, les restes de pain sec qui n’en finissent plus.

Naturellement, vous pouvez personnaliser la recette en remplaçant la muscade par du paprika, en rajoutant un peu de ciboulette fraîche, voire en la faisant gratiner au four ! Ou pourquoi pas la tenter en version sucrée ? Quelques restes de brioche, et voilà un dessert original tout prêt !

Alors un très bon appétit, et à la semaine prochaine !!

Rendez-vous sur Hellocoton !
janvier 31, 2018

Étiquettes : ,
  • Je pense que je n’ étais jamais venue ici , cette recette m’intriguait, j’ai aimé et j’ai aussi beaucoup aimé le ton et le style de ton message , je vais m’attarder un peu à ta découverte

    • Aha merci 🙂 je suis contente que le blog et la recette te plaisent ! (Et même mon petit grain apparemment^^) surtout n’hésite pas à revenir !!
      Et je recommande la soupe au pain, ça vaut vraiment le détour ! 🙂

  • Moi je ne connaissais pas du tout ce type de soupe. Une recette savoureuse et peu coûteuse. Chez nous le pain rassis finit souvent en pudding aux pruneaux et … au rhum 😁à l’occasion il faut que j’essaye ta soupe.

    • Encore une !! Plusieurs personnes m’ont déjà confié de leur aïeule faisait pareil, ça fait plaisir à voir 🙂 Les grand-mères savaient s’y faire pour ne pas trop gaspiller !! Et en plus c’est super bon 😉

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    CommentLuv badge