Abricots Colbert

 

S’il y a une chose dont nos aïeules savaient parfaitement profiter, c’est la saison des fruits ! Dans la recette du jour, les abricots sont à l’honneur. Je pourrais en manger toute la journée. Crus, cuits, leur goût change du tout au tout mais ils sont toujours aussi délicieux ! Un abricot, c’est tout un programme : cru et ferme, il est acide, mûr, il est sucré et souple. Cuit, il est acide et tendre… Il se déguise, le bougre !

On peut en faire des confitures ou des tartes. Ce sont les recettes classiques. Mais qui a dit que nos grand-mères se limitaient à cela ? L’image d’Epinal peut-être, celle des livres d’images (mais si, vous savez, quand la grand-mère va cueillir des fruits dans le jardin !) mais pas les grimoires qui s’alignent sur la fenêtre de ma cuisine.

Envie de changement ? ça tombe bien… des recettes originales, j’en ai pléthore 😉

Pour aujourd’hui, j’ai choisi les Abricots Colbert ! C’est un dessert nourrissant (il contient de la semoule), aux goûts subtils, et qui non content d’avoir un nom charmant, étonnera vos papilles ! A lui seul, il contient tout : le gâteau est sucré et ferme, la crème apporte de la douceur et l’élégance de la vanille, l’abricot poché garde sa fermeté et donne une pointe d’acidité…

Vos invités ne vont pas en revenir  😉


Pour 4 gourmands
Temps nécessaire : 2 heures (à tout casser)
Coût :

Matériel :

1 balance de cuisine
1 casserole
1 cuillère en bois
1 fouet électrique (pour monter les blancs)
1 saladier (ou cul-de-poule)
1 verre doseur
4 moules individuels (j’ai testé avec des moules à muffins et des moules à tartelettes, les deux en silicone. La recette de base se fait dans un grand moule en couronne – le moule à savarin – mais vous pouvez utiliser ce que vous voulez tant que c’est joli)
1 petit bol (pour monter la chantilly)
1 lèchefrite (ou un grand plat) pour le bain-marie
1 poche à douille et la douille de votre choix (pour l’image en en-tête, j’ai utilisé une douille à Saint-Honoré)
1 écumoire


Ingrédients :

140 grammes de semoule
50 cL de lait
2 œufs
30 grammes de beurre
3 cuillères à soupe de jus de citron
100 grammes de sucre
100 grammes de miel
4 à 8 abricots frais (selon la présentation que vous voulez, et selon le goût ; la seule condition est qu’ils doivent être bien fermes pour pouvoir se tenir à la cuisson)
une poignée de cerises (environ 3 par personnes ; c’est la petite touche magique !)
25 cL de crème liquide entière
2 cuillères à soupe de sucre glace
1 cuillère à café de vanille en poudre (ou une gousse raclée)

DSCN2014


Préparation :

  • Faites chauffer le lait avec une cuillère à soupe de sucre (non prélevé sur les 100 grammes). Gardez-le à l’œil, il ne doit pas bouillir.
  • Une fois le lait chaud, rajoutez la semoule et éteignez le feu. Laissez la semoule cuire tranquillement pendant dix minutes. Pendant ce temps, pesez votre beurre et séparez les blancs des jaunes (les blancs peuvent aller dans le saladier).
  • Goûtez la semoule pour vérifier la cuisson. N’hésitez pas à rajouter un peu de lait tiède si la semoule n’est pas assez cuite. Au contraire, si la semoule est cuite et qu’il reste du liquide, vous pouvez le vider (sans flanquer la semoule à l’évier, d’où l’utilité de vider dans un bol).
  • Rajoutez le jus de citron, le beurre (de préférence ramolli), et les jaunes d’œufs. Mélangez bien entre chaque.

    DSCN2016 bis.jpg

    Pour l’instant, ça ne ressemble à rien, mais ça va venir 😉

  • Dans le saladier, montez les blancs en neige. Évitez de fouetter à vitesse maximale, du moins au début. Fouetter trop vite est ce qui mets de l’eau au fond du saladier (Sans compter que les blancs fouettés tiennent mieux). Arrêtez de fouetter lorsque les blancs sont bien fermes (sans faire bloc). En ôtant le fouet du saladier, vous devez voir un joli bec d’oiseau 🙂

    DSCN2015 bis

    Le bec est petit, mais j’avais une petite quantité !

  • Incorporez les blancs dans le mélange de semoule, en enveloppant bien le mélange de semoule avec les blancs.
  • Préchauffez le four à 200°C en chaleur tournante.
  • Beurrez bien vos moules, et versez-y le mélange de semoule.
  • Déposez vos moules dans le lèchefrite. Remplissez ce dernier d’eau chaude pour faire le bain-marie.
  • Enfournez le tout pendant 30 minutes. Vous avez le droit de souffler un peu !
  • Une fois la cuisson terminée, sortez les moules du four, et laissez refroidir avant de démouler.

    DSCN2030 bis.jpg

    Dans les moules à muffins, on obtient des petits gâteaux de semoule 🙂

  • Pendant que les gâteaux refroidissent (ou après les avoir démoulés, comme vous voulez), préparez le sirop pour pocher les fruits.
  • Pesez 500 grammes d’eau (1/2 L) dans la casserole. Rajoutez le sucre et le miel. Faites chauffer à feu doux.
  • Pendant que le mélange chauffe, dénoyautez et découpez les fruits. Pour une présentation comme celle en en-tête (voir aussi au bas de l’article), coupez les abricots en quatre et les cerises en deux.
  • Une fois le mélange bouillant, déposez les morceaux de fruits dans le sirop. Ils doivent prendre le goût des fruits cuits, mais garder une texture ferme. Laissez-les cuire 3 minutes dans le sirop, et retirez-les dès le temps écoulé pour les déposer sur une assiette.
  • Laissez refroidir les fruits.
  • Pendant ce temps, montez la chantilly. Pour ce faire, déposez votre crème bien froide dans le bol (on peut mettre le bol et le fouet 5 minutes au frigo avant de monter, pour plus d’efficacité).
  • Fouettez la crème à petite vitesse (comme pour les blancs d’œufs, elle tient mieux de cette façon – les bulles d’air sont plus petites !). Fouettez pendant une dizaine de minutes.
  • Une fois la crème bien ferme (on doit voir rester une trace de fouet très nette lorsqu’on fouette), rajoutez sans cesser de fouetter la vanille en poudre et le sucre glace.
  • Lorsque la crème est bien ferme, versez-la dans la poche à douille et laissez refroidir une dizaine de minutes au frais.
  • Maintenant, montez ! Démoulez vos gâteaux de semoule, et déposez-les dans des assiettes. Faites de légers traits de crème chantilly, puis rajoutez les cerises et les abricots pochés. Faites marcher votre imagination !
    DSCN2037

    Avec les cerises…

    DSCN2034 bis

    …ou sans ! Ici, j’ai même remplacé la chantilly par du yaourt pour avoir un dessert plus léger.

    DSCN2038.jpg

  • A déguster froid, et avec gourmandise !

Une variante existe au riz et sensiblement les même ingrédients. Ce sont les Abricots Condé (Colbert, Condé…gâteau Joffre…nos mamies aimaient l’histoire !)

Et vous, quels sont vos secrets pour préparer les abricots avec originalité?

Rendez-vous sur Hellocoton !
août 17, 2017

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *