Soupe de la semaine #3 : Le Tourin

 

Lorsque j’ai goûté ce potage ancien, ce fut une révélation. Qui aurait cru qu’une recette aussi simple serait aussi parfaite ? La légende Wikipédia dit qu’il s’agit d’un potage ancien originaire du sud de la France, entre Bordeaux et Toulouse. Il paraît qu’il est souverain contre la gueule de bois ! Mme de Grossouvre, dont j’utilise la recette ici, devait bien ignorer ces rumeurs. Femme de la grande bourgeoisie du début du XXe, elle le servait dans ses dîners fins !

C’était un potage dont j’ignorais l’existence jusqu’il y a quelques jours, alors que je cherchais comment composer mon dîner. Il est très facile à faire, et surtout il a un goût incomparable ! Qui a dit que la soupe de l’hiver était planplan ?

Qui a faim ?


Pour 6 personnes
Temps nécessaire : 1 heure
Coût :

Matériel :

1 grande casserole
1 cuillère pour mélanger
1 balance de cuisine
1 couvercle
1 casserole moyenne (pour faire chauffer l’eau)


Ingrédients :

3 oignons de taille moyenne
1 cuillère à soupe de farine
3 cuillères à soupe de coulis de tomates (du style tomacoulis)
70 grammes de riz
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
2 bouillons KUB de poule
sel et poivre
un peu de parmesan râpé


Préparation :

  • Faites chauffer l’huile dans votre casserole. Pas trop fort, autrement elle risque de bouillir façon friture, ce qui est mauvais pour la santé. L’huile d’olive est bien un ingrédient du régime méditerranéen, mais à température modérée 🙂
  • Pendant que l’huile chauffe, épluchez vos oignons et découpez-les en lamelles aussi fines que possible.
  • Pendant que vos oignons cuisent, faites chauffer l’eau dans la petite casserole avec les cubes de bouillon. Vous devez avoir un bouillon assez coloré et plein de goût. C’est pile ce qu’il faut !
  • Eteignez le feu une fois que l’eau bout (autrement le bouillon risque de réduire).
  • Vous avez la flemme/pas le temps de faire bouillir l’eau à la casserole ? Faites chauffer à la bouilloire, transvasez l’eau dans une cruche ou un saladier, et rajoutez vos cubes de bouillon à ce moment-là. le tour est joué 🙂
  • Une fois vos oignons épluchés et l’huile chaude, faites dorer vos oignons directement dans la casserole. Laissez le feu assez doux.
  • N’oubliez pas de remuer régulièrement pour éviter qu’ils ne brûlent !
  • Une fois vos oignons bien dorés et translucides, saupoudrez avec la farine.

Oignons, farine, on est bon !

  • Remuez encore pour bien la répartir sur tous vos oignons. Ce potage est assez liquide et n’a pas de liaison au jaune d’œuf, alors la farine lui donne un peu de consistance !
  • Une fois votre farine bien répartie, rajoutez votre coulis de tomates. Mélangez bien.
  • Rajoutez maintenant votre eau chaude aromatisée au bouillon (Sans en renverser). Le mélange doit prendre une belle couleur orange/rouge. C’est parfait !
  • Laissez mijoter 30 minutes à feu doux.
  • Une fois les 30 minutes passées, augmentez légèrement le feu jusqu’à ce que le mélange se mette à bouillir.
  • Une fois le potage à petit bouillon, rajoutez le riz.
  • Couvrez et laissez cuire 15 minutes. Le riz du tourin doit être fondant.

C’est prêt !!

  • Après ce délai, goûtez. Salez et poivrez selon votre goût (mais pas trop^^)
  • Transvasez dans des bols, dans une soupière, ou dans n’importe quel plat creux pour le service.
  • Saupoudrez de parmesan, et servez !
  • Le riz et les oignons doivent être fondants, la soupe bien relevée sans être piquante.

J’ai quand même du mal à m’imaginer ce plat dans une réception guindée, mais il est véritablement délicieux. Le mieux est sans doute qu’on peut le laisser mijoter tranquillement, en ne lui faisant qu’une visite de temps en temps. Il est parfaitement autonome !

Et devinez quoi ? ça vous laisse le temps de poster un commentaire 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
août 7, 2017

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *